L’Italie parmi les pays de l’UE à avoir accueilli plus de migrants mineurs

L’Italie parmi les pays de l’UE à avoir accueilli plus de migrants mineurs
En 2019, les premiers titres de séjour pour raisons familiales ont été délivrés dans l’UE à 276 200 mineurs non-UE de moins de 15 ans, selon les données d’Eurostat.
Dans l’UE, en 2019, le premier titre de séjour pour raisons familiales a été délivré à 276 200 enfants (hors UE) de moins de 15 ans. Parmi eux, 60 % avaient moins de cinq ans. Ce sont des données d’Eurostat. Les États membres qui ont délivré le plus grand nombre de permis étaient l’Allemagne (61 500, soit 22 % du total), suivie de l’Espagne (55 300 ; 20 %), de l’ Italie (41 300 ; 15 %) et de la Suède (24 400 ; 9) %). La Belgique a accueilli la majorité des enfants de moins de 5 ans.
En particulier, cinq pays ont accueilli le plus grand nombre d’enfants de moins de 5 ans : la Belgique (70,6 %), les Pays-Bas (70,3 %), l’ Italie (67,7 %), l’Espagne (67, 4 %) et la Suède (61,7 %), avec un maximum observé au Liechtenstein (75,6 %). Concernant l’origine des mineurs de moins de 15 ans, 35 % des enfants ont la nationalité d’un pays asiatique, 25 % africains, 23 % européens (hors UE), 9 % d’Amérique du Sud et centrale et 3 % d’Amérique du Nord. Le Maroc (12% du total) s’est imposé comme le principal pays de citoyenneté en 2019, suivi de la Syrie (7%) et de l’Inde (6%).
Image 1 : L’Italie a voté une loi permettant de protéger les mineurs isolés (image d’archive, 20 mars 2017)
Crédit : Reuters / Antonio Parrinello
La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr French
X