Niger: Découvertes macabres des agents d’Alarme Phone Sahara dans le désert

Niger:  Découvertes macabres des agents d’Alarme Phone Sahara dans le désert
Une initiative pratique pour combattre les conditions mortelles sur les routes migratoires. La patrouille a pu aider à sauver 35 migrantes, y compris 2 personnes gravement blessées, qui étaient bloquées en désert après un accident.
Mais la patrouille a aussi fait la découverte douloureuses de tombes de migrants décédés dans le désert. Et la patrouille devait aussi enterrer un homme nigérian qui s’appelait Ochochukwu et qui était décédé quelques jours avant.
Les découvertes de la patrouille du désert montrent une fois de plus: Il faut des initiatives pratiques pour sauver des vies de gens en détresse sur les trajets de migration. Et il faut surtout la liberté de circulation au lieu d’une politique de ferméture des frontières qui tue des milliers de gens sur les trajets les plus dangereux du désert et dans la mer.
La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr French
X