Diplomatie: Durcissement de l’obtention de visas aux ressortissants des pays du Maghreb, le Maroc déplore la « décision injustifiée » de la France.

Diplomatie: Durcissement de l’obtention de visas aux ressortissants des pays du Maghreb, le Maroc déplore la « décision injustifiée » de la France.

la France va procéder à la réduction du nombre de visas accordés aux ressortissants du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie en raison du « refus » de ces pays du Maghreb.

Une décision annoncée par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal mardi 28 septembre.

Cette décision qualifiée  « injustifiée »   par les autorités diplomatiques du Maroc.

« Nous avons pris acte de cette décision, nous la considérons comme injustifiée », a déclaré le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita, lors d’une conférence de presse avec son homologue mauritanien Ismaïl Ould Cheikh Ahmed.

« C’est une décision drastique, c’est une décision inédite, mais c’est une décision rendue nécessaire par le fait que ces pays n’acceptent pas de reprendre des ressortissants que nous ne souhaitons pas et ne pouvons pas garder en France », a justifié le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal, sur la radio Europe 1.

Selon Paris, les laissez-passer consulaires (LPC)  délivrés au compte-gouttes, freinent des expulsions vers le Maroc déjà  rendues compliquées par la crise sanitaire et les fermetures des frontières.

« Le Maroc a délivré 138 de ces documents entre janvier et juillet, avec « un taux de coopération » de 25 % » a déclaré  le ministère français de l’Intérieur.

Mais selon Nasser Bourita, « Le Maroc a toujours réagi de manière pragmatique et stricte avec les personnes qui se trouvent en situation irrégulière. »

La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr French
X