Libye: Débordé par l’arrivée des migrants, le HCR ferme temporairement les portes de son centre (CDC) à Tripoli.

Libye: Débordé par l’arrivée des migrants, le HCR ferme temporairement  les portes de son centre (CDC) à Tripoli.

face à une augmentation des arrivées  et une tension permanente mettant en danger les migrants et le personnel du Community Day Centre (CDC), le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés a fermé les portes et a  suspendu toutes ses activités dans ce centre basé a Tripoli depuis le 4 Octobre dernier.

A Tripoli, depuis quelques jours  la police libyenne mène des opérations de patrouille et a  arrêté prés de4000 migrants en 48H  au nom de la lutte contre le trafic de « stupéfiants, d’alcool et d’armes à feu ».  Ce qui favorise la présence grandissante de beaucoup de demandeurs d’asile devant les portes du Community Day Centre (CDC) sis dans la capital libyenne pour obtenir de l’aide et des informations

« C’est parmi les plus importantes arrestations de migrants que nous ayons vues en Libye, ces dernières années », déclare Dax Roque, directeur du Norwegian Refugee Council, auprès de RFI.

Malgré tous ses efforts fournis pour apporter une aide alimentaire, financière et d’hygiène pour les plus urgents, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés a pris la décision de suspendre  temporairement toutes activités au sein de ce centre pour des raisons sécuritaire « Un membre d’une organisation partenaire a été blessé alors qu’un grand groupe tentait de forcer l’entrée dans le bâtiment. Il a été conduit à l’hôpital pour être soigné », déclare  le HCR .

 

La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr French
X