LIBYE: Le bilan s’alourdit, dix (10) migrants subsahariens tués par balles par les gardes du centre de détention d’Al-Mabani

LIBYE: Le bilan s’alourdit, dix (10) migrants subsahariens tués par balles par les gardes du centre de détention d’Al-Mabani

Suite à une tentative d’évasion dans un centre de détention de Tripoli ce vendredi, ces gardes libyens ont tué vendredi par balles six migrants originaires de pays d’Afrique subsaharienne dans un centre de détention à Tripoli  a annoncé Federico Soda le chef du bureau de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans la capitale libyenne.

« L’incident s’est produit dans le centre de détention  surpeuplé d’Al-Mabani à Tripoli où sont détenus quelque 3 000 migrants « dans des conditions terribles et six migrants au total ont été tués par les gardes. »  a déclaré federico soda.

« Nous ne savons pas ce qui a provoqué l’incident mais c’est en lien avec l’entassement des migrants dans le centre. Ils vivent dans des conditions terribles et tendues », a-t-il développé, ajoutant que « beaucoup de migrants se sont évadés pendant le chaos ».Selon Federico Soda, le centre de détention Al-Mabani a une capacité d’accueil de 1 000 détenus mais plus de 3 000 s’y entassaient. « Leur détention est arbitraire. Nombreux d’entre eux ont des papiers en règle mais sont bloqués dans le pays », affirme-t-il.

Le bilan s’alourdit à 10 morts

Selon d’autres sources le bilan s’alourdit et fait maintenant 10 morts et plusieurs blessés graves ont été noté lors de la fusillade survenu hier dans le centre de rétention. les victimes sont principalement des ressortissants de pays d’Afrique subsaharien.

Ce Lundi, une mission d’enquête d’experts de l’ONU a publié un rapport dans lequel elle a dénoncé des «crimes de guerre» et des «crimes contre l’humanité» commis en Libye depuis 2016, en particulier contre les migrants.

La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr French
X