GRECE: A la découverte du cimetière musulman des migrants anonymes situé à Sidiro dans la frontière gréco-turque.

GRECE: A la découverte du cimetière musulman des migrants anonymes situé à Sidiro dans la frontière gréco-turque.

Depuis des décennies, le fleuve Evros situé à la frontière entre la Grèce et la Turquie, est devenu l’un des points de passages privilégiés des candidats à la migration irrégulière vers l’Europe.

Beaucoup parmi ces derniers sont morts noyés en tentant de traverser  et d’autres ont été victimes d’accidents ou  sont morts de froid dans les forêts alentours. Suite à ces tragédies multiples, les corps des migrants non-identifiés sont enterrés à Sidiro, un petit village grec situé à quelques kilomètres de la frontière turque. Dans ce cimetière, qui se trouve en haut d’une colline reposent environ 200 migrants.

L’état très avancé de la décomposition des corps, permet aux  autorités religieuses et administratives de les enterrer le plus rapidement possible sans  connaitre ni leurs noms, ni leur genre.

Enterrés selon les rites musulmans

À Sidiro, village musulman grec perdu dans les hauteurs, l’imam du village se charge d’enterrer les corps des migrants retrouvés dans la région de l’Evros selon les rites musulmans.

« Je m’occupe des rituels funéraires, quand un corps arrive ici, il est enterré selon la tradition musulmane » confie l’imam du village à Charlotte Boitiaux envoyée spéciale de France24 en Grèce

Mais Selon le maire de la commune, Panagiotis Kalakikos,  les migrants identifiés comme chrétiens sont enterrés dans un autre cimetière.

La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr French
X