Caravane des mères de migrants disparus – États-Unis 2021

Caravane des mères de migrants disparus – États-Unis 2021
Des mères de migrants disparus traversent Falfurrias, au Texas, à la recherche de leurs enfants

 Organisée par de mères et des proches représentant des centaines de familles du Honduras, du Salvador et du Guatemala, la Caravane centraméricaine des mères de migrants disparus a eu lieu pour la première fois aux Etats unies d’Amérique plus précisément  à McAllen, Texas, 14 octobre 2021. 

Déroulé depuis 17 ans au Mexique, la caravane a pour objectif de rechercher leurs proches disparus, de dénoncer les atteintes aux droits humains le long de la route migratoire et de rendre visible leur lutte collective.

« Cette action sauve des vies humaines, la vie de nos fils et filles », a déclaré Angela Lacayo du Comité des proches des migrants disparus « Amor y Fe » (COFAMIDEAF).

Programme 

Durant ce voyage historique, qui marque une nouvelle phase d’activismes transnational,  Les mères activistes d’Amérique centrale se rendront du 12 au 24 octobre dans six États, pour rechercher leurs proches et rencontrer des militants, des travailleurs, des universitaires, des autorités et la communauté des migrants.

CALENDRIER DE LA CARAVANE
CALENDRIER DE LA CARAVANE

Consortium

Les délégations participantes d’Amérique centrale sont le Comité des proches des migrants disparus d’El Salvador (COFAMIDE), le Comité des migrants disparus Amor y Fe (COMIDEAF), le Comité des proches des migrants disparus du Sud (COFAMIDES) et l’Association des proches des disparus. Migrants du Guatemala (AFAMIDEG).

A l’international, la Caravane s’associe aux mères tunisiennes de migrants disparus qui ont récemment achevé leur première caravane en Europe en s’inspirant des mères d’Amérique centrale. Pour représenter cette unité, des mères des deux côtés du monde ont brodé les noms de leurs proches disparus sur des morceaux de tissu qui seront exposés lors d’événements tout au long du voyage. L’ensemble de ces pièces s’appelle : #LaMantaDeLaMemoria.

La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr French
X