Espagne: Pour la prise en charge socio-éducative des mineurs migrants âgés de 16 et 17 ans, Le MEFP va installer des « classes mobiles » à Piniers .

Espagne: Pour la prise en charge socio-éducative des mineurs migrants âgés de 16 et 17 ans, Le MEFP va installer des « classes mobiles » à Piniers .

La directrice provinciale du MEFP, Yolanda Rodríguez, considère comme « enrichissante » la scolarisation des mineurs migrants entre 12 et 16 ans et souligne qu’ils travaillent déjà pour offrir des soins à ceux qui ont 16 et 17 ans, pour ceux qui étudient pour faciliter leur travail d’immersion linguistique et votre accès à la formation professionnelle.

La scolarisation des mineurs migrants est à elle seule une expérience « exceptionnelle » et « enrichissante ». C’est ainsi que la directrice provinciale du MEFP, Yolanda Rodríguez, l’a décrit ce mercredi, qui souligne que tant pour l’équipe pédagogique que pour les élèves, c’est « très positif ». Les premières classes d’accueil pour l’évaluation et l’immersion linguistique fonctionnent depuis un mois et elles abritent plus de 200 mineurs migrants marocains qui reçoivent une attention socio-éducative.

Les premières évaluations sont maintenant terminées et de la Direction provinciale, ils rapportent que les résultats indiquent qu’une grande partie n’avait pas été auparavant à l’école dans leur lieu d’origine et qu’ils apprennent également la langue à partir de zéro. « Le comportement et l’attitude sont plus positifs. La plupart commencent par l’alphabétisation, bien que certains qui ne le sont pas se soient avérés avoir des capacités élevées et certains parlent même quatre langues « , a expliqué Rodríguez, soulignant que la chose la plus importante est un  » bon environnement de travail, pas seulement dans les équipes éducatives. , aussi dans les cloîtres ».

@elfarodeceuta
La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr French
X