Urgent-Maroc: Mort d’un migrant sénégalais, Boubacar Sonko, dans la forêt de Nador, lors d’une course de poursuite avec les policiers marocains.

Urgent-Maroc: Mort d’un migrant sénégalais, Boubacar Sonko, dans la forêt de Nador, lors d’une course de poursuite avec les policiers marocains.

Après le décès de Malick Ba, la communauté sénégalaise du Maroc vient d’enregistrer un nouveau décès dans le royaume chérifien.

« Il s’agit de Boubacar Sonko, un jeune migrant sénégalais âgé de 27 ans, qui a perdu la vie la semaine passée lors d’une course poursuite avec les policiers marocains dans la forêt de Nador, dans le nord du Maroc » informe l’association union fait la force

Boubacar avait quitté le Sénégal pour venir au Maroc dans le but de transiter vers l’Espagne clandestinement. Mais malheureusement, son projet migratoire n’a pas abouti.

Dans le nord du Maroc, beaucoup de migrants  subsahariens s’installent dans les forêts périlleuses de Nador, Tanger et Tétouan, pour traverser les frontières espagnoles et entrer à Ceuta ou Melilla : deux enclaves espagnoles qui se trouvent dans le territoire marocain.

Cette traversée est très risquée et ces personnes tentées par la migration font face à d’énormes difficultés, dont des agressions faites par des vagabonds appelés « Clochards » et des poursuites perpétrées à leur endroit.

BOUMLA

Dans ces forêts dangereuses, les policiers marocains viennent tous les matins à 4h pour chasser les migrants qui y sont installés : Cette opération appelée BOUMLA, fait silencieusement  beaucoup de victimes.

La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr French
X