Cinq morts dans un naufrage au large de Mayotte, le capitaine du canot condamné

Cinq morts dans un naufrage au large de Mayotte, le capitaine du canot condamné

Un naufrage a fait cinq morts, samedi, au large de Mayotte. Le capitaine de l’embarcation a été condamné, lundi, à trois ans de prison et cinq ans d’interdiction du territoire français, selon le procureur local.

Samedi 11 décembre, un canot avec 21 personnes à son bord a chaviré au large de Saziley, au sud-est de Mayotte, petite île française de l’océan Indien. Cinq migrants ont péri dans l’accident.

Vers 8 heures du matin, les sauveteurs en mer et la police aux frontières sont intervenus dans la zone après qu’un passager a donné l’alerte. Le kwassa – du nom de ces barques en taule utilisées par les migrants dans la région – était surchargé et la mer agitée, selon le média local Mayotte la Première. Les naufragés n’étaient pas équipés de gilet de sauvetage.

Le pilote du bateau a été condamné, lundi, « à la peine de trois ans d’emprisonnement et cinq ans d’interdiction du territoire national », a indiqué le procureur local dans un communiqué. L’homme a été incarcéré.

Âgé de 20 ans, il était poursuivi pour « homicide involontaire et aide à l’entrée et au séjour de personnes en situation irrégulière, avec mise en danger de la vie d’autrui ».

La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr French
X