SENEGAL: Pour une territorialisation de la politique migratoire, la DGASE met en place les BAOS (Bureaux d’Accueils, d’Orientation et de Suivi) pour les migrants.

SENEGAL: Pour une territorialisation de la politique migratoire, la DGASE met en place les BAOS (Bureaux d’Accueils, d’Orientation et de Suivi) pour les migrants.

A l’occasion de la célébration de la Journée Internationale du Migrant (JIM 2021) tenue du 16 au 18 décembre 2021 à saint louis dans la capital du nord sous le thème national « Le BAOS, plateforme de la territorialisation de la politique migratoire du Sénégal », son excellence monsieur l’ambassadeur Amadou François GAYE, directeur général de la Direction d’Appui aux Sénégalais de l’Extérieur (DGASE) en compagnie de la délégation de l’Union européenne, des représentants de la coopération espagnole et d’autres autorités diplomatiques et administratives ont passé à l’ inauguration  du premier bureau d’accueil, d’orientation et de suivi (BAOS) à Saint-Louis.

Le  projet Renforcement de la Gouvernance inclusive de la Migration au Sénégal, en vue d’améliorer la synergie Migration et Développement dont l’abréviation est Gouvernance Migration et Développement, financé par l’Union européenne et mis en œuvre conjointement par la DGASE et l’AECID, se propose d’améliorer considérablement les services d’appui / conseil des migrants.

A cet effet, la DGASE a mis en place dans les 14 Bureaux d’Accueil, d’Orientation et de Suivi (BAOS) disséminés dans toutes les régions du Sénégal (Dakar , Diourbel , Fatick, Kaolack , Kolda, Louga, Matam, Saint-Louis , Tambacounda , Thiès, Ziguinchor , Sédhiou , Kaffrine, Kédougou) pour renforcer la gouvernance migratoire.

Logés dans les ARD (Agences régionales de Développement), ces bureaux ont pour mission d’encadrer les migrants de retour comme les potentiels candidats à la migration afin que la migration redevienne un choix pour ceux qui aspirent à améliorer leur niveau de vie.

Activités principales

  • Assurer, la coordination, le suivi et le reporting des activités planifiées dans le plan d’action BAOS, en rapport avec l’ARD
  • Rendre compte de la situation du personnel des BAOS placés sous son autorité
  • Recueillir des informations et des données sur la migration, les migrants et leurs familles, sur les perceptions sur la migration et la diaspora originaire de la région et en faire l’analyse
  • Recueillir des informations et des données sur le développement local, le foncier, les opportunités d’emploi et d’investissement dans la région et en faire l’analyse
  • Analyser rapidement les situations des familles des migrants nécessitant une réaction particulière (vulnérabilité / agressivité )
  • Enquêter sur le terrain en organisant des entretiens ou des interviews
  • Rédiger tout rapport qui rend compte de la situation de la migration dans la région en relation avec les opportunités de développement dans les régions ainsi que sur les activités des BAOS
  • Conseiller en synergie avec les autres services techniques pour la gestion des migrants, la mise en place de programmes de formation et une stratégie de référencement vers les différents services.
  • Assurer l’accueil, et la médiation auprès des personnes migrantes en créant des conditions de mise en confiance
  • Délivrer des informations aux personnes migrantes sur l’accès aux droits et les démarches administratives nécessaires.
  • Participer au projet des migrants en accompagnant les démarches avec d’autres professionnels, les services de droit commun (sociaux, santé, administratifs liés au séjour ou à l’asile .
La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr French
X