Des femmes noires à moitié nues et menottées dans le camp de Medininkai, en Lituanie

Des femmes noires à moitié nues et menottées dans le camp de Medininkai, en Lituanie

Une vidéo récupérée par InfoMigrants et tournée dans le camp de Medininkai, en Lituanie, montre une dizaine de femmes partiellement dévêtues, apeurées et menottées dans le dos. La scène se déroule le 2 mars. Selon des témoins, les gardes lituaniens ont arrêté ces migrantes dans leur chambre, sans leur donner le temps de se vêtir. Contactées, les autorités de Lituanie bottent en touche et affirment ne pas savoir ce qu’il s’est passé.

Que s’est-il passé dans le centre pour femmes migrantes de Medininkai, en Lituanie, le 2 mars 2022 ? Dans une vidéo reçue par InfoMigrants, des migrantes, d’origine africaine, sont à moitié nues et menottées dans le dos dans un conteneur du camp lituanien, à la frontière biélorusse. On distingue une dizaine de femmes dans une petite pièce. Certaines ne portent ni soutien-gorge, ni tee-shirt. Une autre semble entièrement nue et se cache sous une couverture blanche. L’une des personnes arrêtées, qui a réussi à enlever ses menottes, a filmé la scène brièvement.

« Ils ont pris les femmes nues », entend-t-on sur la vidéo. Après avoir cherché des témoins de la scène, InfoMigrants a réussi à entrer en contact avec Claire*, une Camerounaise enfermée depuis huit mois à Medininkai. Ce matin-là, elle était dans son conteneur et a pu assister aux arrestations de ses voisines de chambre, par sa fenêtre .

« Ce que vous voyez sur la vidéo, ce sont des femmes dénudées qui ont été arrêtées dans leurs chambres sans avoir eu le temps de se vêtir », explique-t-elle. « Certaines sortaient de la douche, d’autres dormaient, d’autres étaient en sous-vêtements. [Les gardes lituaniens] sont entrés dans les chambres, ils les ont frappées. Ils les ont menottées et les ont emmenées ».

La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr French
X