Les Européens accordent une « protection temporaire » inédite aux réfugiés d’Ukraine

L’Union européenne va accorder une « protection temporaire » aux réfugiés fuyant la guerre en Ukraine, qu’ils soient ressortissants ukrainiens ou résidents de longue date dans ce pays. Ce dispositif inédit leur permettra de séjourner dans l’UE pendant un an renouvelable, d’y travailler ou encore d’accéder à un logement. Les étudiants étrangers qui vivaient en Ukraine, en revanche, ne sont pas concernés.

Face à l’urgence, l’Europe enclenche un mécanisme inédit. Les pays de l’Union européenne (UE) ont accepté jeudi 3 mars à l’unanimité d’accorder une « protection temporaire » aux réfugiés fuyant la guerre en Ukraine.

C’est la première fois que cette directive sur les personnes déplacées, datant de 2001, est activée. Elle permettra aux réfugiés venant d’Ukraine de séjourner dans l’UE, d’y travailler, d’accéder aux aides sociales ainsi qu’au logement, au système scolaire et aux soins médicaux.

Plus d’un million de personnes ont déjà fui l’Ukraine depuis le début de l’invasion russe le 24 février.

>> À (re)lire : La France met en place « des dispositifs d’accueil » pour les Ukrainiens

« Nous avons déjà accueilli environ 1 million de réfugiés et nous en verrons des millions d’autres », a réagi la commissaire européenne aux Affaires intérieures Ylva Johansson à l’issue de la réunion ministérielle à Bruxelles. « Nous avons besoin de cette législation pour leur offrir une protection adéquate. »

Les ressortissants d’autres pays résidents de longue durée en Ukraine pris en compte

Ce statut de « protection temporaire », d’une durée d’un an renouvelable, sera accordé aux ressortissants ukrainiens ayant fui l’Ukraine depuis le 24 février et à leurs familles, à ceux ayant déjà le statut de réfugié, ainsi qu’aux ressortissants d’autres pays résidents de longue durée en Ukraine.

La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr French
X