Près de 40 000 migrants empêchés d’entrer en Grèce depuis la frontière terrestre turque en 2022

Près de 40 000 migrants empêchés d’entrer en Grèce depuis la frontière terrestre turque en 2022

Depuis le début de l’année, environ 40 000 migrants ont été stoppés par les autorités grecques, dans la région de l’Evros, à la frontière terrestre avec la Turquie. Athènes a augmenté ses contrôles tout en accusant son voisin turc de laisser passer les exilés en Union européenne. Les ONG dénoncent elles l’opacité de ces opérations dans une zone frontalière sous contrôle exclusif de l’armée et donc interdite aux civils.

Athènes a annoncé samedi 28 mai avoir empêché cette année quelque 40 000 migrants d’entrer en Grèce illégalement depuis la frontière terrestre d’Evros dans le nord-est du pays.

« Dans les quatre premiers mois de 2022, environ 40 000 migrants ont tenté d’entrer illégalement dans le pays », a déclaré le ministre de la Protection civile Takis Theodorikakos sur la chaîne de télévision Skai. « Ils ont pu en être empêchés par la police aux frontières ».

À l’inverse, ils ne sont « que » 960 exilés à avoir réussi cette traversée terrestre depuis le début de l’année, selon l’Organisation internationale des migrations (OIM).

La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr French
X